Comment la chambre algérienne de commerce et d’industrie encourage l’exportation ?

Selon le site de la Caci, cette formation se déroulera en collaboration avec les Chambres de commerce et d’industrie et l’appui de l’Ecole supérieure algérienne des affaires (Esaa).


Elle sera assurée par des formateurs nationaux certifiés et bénéficiera du soutien financier de l’Etat à hauteur de 80%. Le reste des coûts, soit les 20% restants sont à la charge du participant pour une formation de 12 jours étalée sur 3 mois. La Chambre algérienne de commerce et d’industrie a aussi une direction de l’animation et du développement de l’entreprise, laquelle, à travers son service de la formation, est à l’écoute des patrons et des entreprises pour accéder à leur demande. La Caci peut ainsi procéder à la création et la proposition de formations spécifiques car le fait d’opter pour une formation à la carte permet de personnaliser et d’adapter le contenu de la formation selon les besoins exprimés.
Les avantages des formations à la carte sont nombreux pour les exportateurs qui ont des formations sur mesure programmées selon les besoins du client bénéficiant d’une approche personnalisée et des cas pratiques, spécifiquement orientés vers le secteur d’activité ou l’entreprise, elle-même ils peuvent être proposés avec l’engagement de confidentialité. Ces formations peuvent être dispensées dans les bureaux de l’entreprise ou dans tout autre lieu proposé par l’entreprise. La formation à la carte est souvent plus avantageuse lorsqu’un nombre limité de participants d’une même société désire suivre simultanément un cours de même niveau.
La Caci ne se limite pas aux formations et encourage aussi les entrepreneurs à participer aux Salons internationaux pour affiner leurs connaissances.
C’est ainsi que les patrons sont encouragés à participer à la 2e session de l’Exposition internationale de la logistique de Chongqing, organisée par le Conseil chinois pour la promotion du commerce international (Ccpit) qui aura lieu du 6 au 8 novembre 2015.
Cette exposition, dédiée aux professionnels activant dans le secteur de la logistique, constitue une opportunité supplémentaire pour les entreprises algériennes afin de nouer des partenariats et rechercher des investissements étrangers directs dans le but de promouvoir ce secteur considéré comme étant l’un des leviers industriels et économiques en Algérie. Cette exposition réunira plus de 300 grandes entreprises internationales de la logistique.
Le directeur général de la Chambre de commerce a aussi créé le centre de conciliation, de médiation et d’arbitrage depuis septembre 2003 et offre aux entreprises, personnes physiques et morales, entreprises publiques ou privées un mode alternatif de règlement de leurs différends.

Laisser un commentaire