Hydraulique: conférence sur les opportunités d’investissent en Algérie en mai à Washington

Une conférence sur les opportunités d’investissement dans les ressources en eau en Algérie sera organisée en mai prochain à Washington, afin d’attirer des partenaires potentiels, a annoncé le ministre des Ressources en Eau, Hocine Necib.

Cette conférence vise surtout à informer les opérateurs économiques américains des potentialités d’investissement qu’offre le plan quinquennal 2015-2019 dans ce secteur, a indiqué le ministre lors d’une rencontre avec une délégation commerciale américaine relevant du Conseil d’affaires algéro-américain.

Selon M. Necib, l’objectif est aussi de satisfaire les besoins du secteur des ressources en eau à travers les partenariats internationaux notamment avec les américains qui ont la maîtrise technologique et le savoir-faire dans ce domaine.

Il s’agit de répondre aux objectifs tracés par le plan quinquennal qui prévoit notamment la réalisation de 26 nouveaux barrages, 17 stations de  traitement, 103 stations de pompage, 60 stations d’épuration et de 219 retenues d’eau.

Le programme d’un million d’hectares supplémentaires de terres irriguées figure aussi parmi les grands objectifs de ce programme.
« Durant le prochain quinquennat, on veut voir des entreprises algériennes avec des entreprises américaines (…) créer des joint-ventures qui peuvent prendre en charge une partie de ce programme », a-t-il dit.

Le ministre a émis son souhait de concrétiser des partenariats pour la création, en Algérie, d’une unité de fabrication de systèmes de canalisation et une autre pour la fabrication de pompes.
Le développement des systèmes d’irrigation, du forage et du dessalement d’eau de mer constituent d’autres domaines de coopération, ajoute M. Necib.

Plusieurs conventions devraient être signées entre les opérateurs économiques algériens et américains à l’issue de la conférence de Washington, a espéré de son côté, Smail Chikhoune, président du Conseil d’affaires algéro-américain.

Le partenariat avec la partie américaine devrait garantir un transfert de technologie à la partie algérienne, a dit M. Chikhoune affirmant l’intérêt des entreprises américaines envers le marché algérien.

Source: Algérie Presse Service 

Laisser un commentaire