iMadrassa : le soutien scolaire en ligne et en arabe

iMadrassa.com

Permettre l’accès à une éducation de qualité pour tous, voilà la motivation des fondateus du site iMadrassa.com.

Quel problème essayez-vous de résoudre ?

Haddar Kamel : En Algérie, un élève sur deux échoue à l’examen du bac. Plus de 50% des parents paient des cours de soutien scolaire pour faire face aux faiblesses du système éducatif. Toutefois, il n’existe toujours pas de site de soutien scolaire en arabe conforme aux programmes de l’Éducation nationale algérienne. À l’étranger, les sites similaires se multiplient avec succès. Cette problématique est récurrente dans la plupart des pays d’Afrique et du Moyen-Orient.

Comment l’idée de ce projet vous est-elle venue ?

Devant le constat des limites du système public et en considérant l’évidence du besoin d’une éducation de qualité pour transformer notre continent, nous avons recherché les voies les plus efficaces pour améliorer l’écosystème de l’éducation. L’impact du digital sur les modes d’enseignement et la rapidité fulgurante du développement d’Internet nous ont poussés vers ce modèle qui a fait ses preuves sur d’autres marchés

Quelle est votre solution à ce problème ?

Un seul moyen pour permettre à tous l’accès à une éducation de qualité : l’amener dans la maison de chacun grâce à Internet. Un produit conforme aux exigences du ministère de l’Éducation nationale, des professeurs triés sur le volet pour la production et pour la relecture nous ont permis de produire des contenus d’une grande qualité. En plus d’avoir accès à des fiches, des exercices et des compositions corrigés, les élèves vont bientôt pouvoir accéder à des cours vidéo, un moyen de rendre l’apprentissage ludique et accessible à tous.

Avez-vous identifié vos concurrents ? Si oui, qui sont-ils ?

Aucun site de soutien scolaire en arabe et suivant le programme nationale n’existe, d’où la réalité du besoin et l’urgence d’y pallier.

Quelle est votre valeur ajoutée ?

L’accès pour tous à des prix très attractifs, la promotion d’un apprentissage ludique et innovant et surtout la dynamique d’innovation dans laquelle s’inscrit iMadrassa. Le lancement prochain des cours vidéo, d’un site d’aide à l’orientation scolaire, d’une plateforme mettant en lien professeurs et élèves pour des cours de soutien scolaire live via des webcams…

Comment comptez-vous rentabiliser votre projet ?

Le modèle économique du site de soutien scolaire est basé sur le paiement d’un abonnement pour accéder aux différents contenus de la plateforme.

Présentez-nous l’équipe qui va mettre en oeuvre ce projet

L’équipe fonctionne autour des deux cofondateurs d’iMadrassa :

– Kamel Haddar, un ancien consultant en stratégie chez BearingPoint, maintenant entrepreneur en Algérie depuis trois ans ; Il intervient régulièrement sur l’éducation et l’entrepreneuriat au sein des institutions suivantes : Medel (Paris), Banque Mondiale (Washington DC), OCDE (Paris) ; 
– Sofiane Baudry, un ancien consultant en stratégie chez McKinsey, également entrepreneur en Algérie depuis trois ans où il a lancé cinq sites de e-commerce en partenariat notamment avec Africa Internet Group, l’initiative africaine de Rocket Internet.

Quels sont vos besoins cruciaux ?

Recrutement et financement : nous recherchons de jeunes talents pour nous accompagner dans la mise en œuvre du projet. Nous sommes également en train de réaliser une première levée de fonds.

État d’avancement du projet : où en êtes-vous aujourd’hui ?

La plateforme web est terminée et les premières offres ont été lancées, en collaboration avec le premier opérateur télécom du pays au cours du mois de mai, de manière à aider les élèves à préparer leur bac. Nous préparons actuellement la rentrée avec le contenu de tous les niveaux du primaire au lycée.

Racontez-nous une anecdote illustrant votre difficulté à trouver des financements

Nous sommes sollicités par plusieurs fonds d’investissement et Business Angel avec qui nous sommes actuellement en pleine négociation et celle-ci est très encourageante.

Comment voyez-vous votre projet dans cinq ans ?

Que notre projet soit connu dans toutes les salles de classe et que nos produits soient utilisés par la plupart des élèves. Surtout, nous espérons pouvoir mesurer l’impact du développement de l’éducation en ligne sur la réussite scolaire dans le pays.

En quoi  le rêve de votre vie consiste-t-il ?

Que l’éducation de qualité soit accessible au plus grand nombre, qu’elle soit un vecteur de stabilité, de paix et de développement économique dans les années à venir.

Veuillez cliquer ici pour lire l’article depuis sa source.

En route vers la page Facebook
Si vous aimez l’article, aimez notre page Facebook. Vous êtes de plus en plus nombreux à suivre le site (merci à vous !)
Allez, si ce n’est pas déjà fait, vous recevrez les prochains articles grâce à un tout petit clic ci-dessus.

Laisser un commentaire