Plus de 11 milliards de DA pour des études sur la réhabilitation de 50 sources thermales

Un montant de 11,5 milliards de DA a été dégagé pour réaliser des études sur la réhabilitation de 50 sources thermales pour le quinquennat 2015-2019 parmi les 259 sources recensées en 2014, a indiqué le directeur des stations et des activités thermales au ministère du Tourisme et de l’artisanat, Djamel Alili.

Cette enveloppe sera consacrée à la réalisation d’études pour la réhabilitation de 50 sources thermales et le développement des activités du tourisme thermal, a précisé le même responsable.

Il a ajouté que 259 sites thermaux ont été recensés à la faveur d’une étude effectuée en avril 2014 afin d’actualiser la liste de ces sites. Un recensement remontant à 1985 fait état de 200 stations, a-t-il indiqué.

Ces études ont permis, selon le même responsable, de procéder à la classification de ces sites selon leurs caractéristiques pour la réalisation de projets touristiques au titre du plan quinquennal 2015-2019″.

M. Alili a révélé également que 18 projets de réalisation de stations thermales étaient en cours de réalisation alors que 14 autres projets étaient à l’arrêt pour des raison liées aux autorisations où au financement ».

Concernant les opérations de réhabilitation relevant du secteur public, le même responsable a fait savoir que les pouvoirs publics ont consacré « 12 milliards de DA pour la modernisation de 8 stations thermales dont celles de Hammam Righa (Ain Defla), le centre de thalassothérapie de Sidi Fredj (Alger), Hammam Guergour (Sétif) et Hammam Salihine (Biskra).

Modernisation du complexe de Hammam Salhine, une expérience modèle

Le complexe de Hammam Salhine a bénéficié d’une enveloppe d’un milliard de DA pour sa réhabilitation et sa modernisation, selon son directeur Amara Mohamed.

Ce montant a été affecté, selon le même responsable, « aux travaux d’extension, de modernisation et d’équipement de ce complexe qui s’étend sur une superficie de 30 hectares.

Le complexe bénéficiera également d’une opération de rénovation totale des structures d’hébergement (chambres, restaurants, salles de soins…), a-t-il indiqué.

Le complexe thermal Hammam Salihine recèle d’importants atouts touristiques qui lui valent une forte affluence de touristes tout au long de l’année, a encore soutenu M. Amara.

Dans le cadre d’un partenariat avec l’entreprise de l’Office national algérien du tourisme (ONAT) et des représentants des oeuvres sociales de certains secteurs, le complexe thermal Hammam Salihine accueille tout au long de l’année des fonctionnaires et leurs familles, a-t-il ajouté.

Pour le directeur de l’ONAT de Biskra, il s’agit d’encourager le tourisme intérieur à travers des partenariats avec les oeuvres sociales de différents secteurs et de permettre aux citoyens de découvrir leur pays à des prix concurrentiels.

Précisant que la capitale des Ziban recelait de nombreuses sources thermales, le responsable a souligné la nécessité de tirer profit de cette richesse touristique pour réaliser des complexes thermaux.

Source: Algérie Presse Service 

Laisser un commentaire