Archives de catégorie : Autre

Classement 2015 de l’Armement: Algérie 27e mondial, 2e arabe et africain

Le site spécialisé dans l’armement Global Fire Power a dévoilé son classement 2015 des forces armées. Ainsi l’Algérie se hisse à la 27e place parmi les 126 nations recensés.

Avec 512.000 militaires de carrière et 400.000 réservistes sur une population de 38 millions âmes, l’Algérie maintient sa position de leader de la région. Elle possède, selon le même site, 975 tanks, 448 avions et 60 navires. L’Algérie consacre plus de 10 milliards de dollars à la Défense.

En Afrique, l’Algérie se classe derrière l’Égypte (18e mondial) et devant l’Afrique du Sud (32e). Le Maroc se place, quant à lui, à la sixième place continentale (49e mondial) talonné par la Tunisie au (58e) rang.

L’Arabie Saoudite (28e) ferme le podium du trio arabe avec l’Égypte et l’Algérie.

Global Power Fire se base sur 50 critères dans son classement incluant le nombre d’effectif, les acquisitions et la fabrication militaire, le budget de la Défense, les ressources naturelles… Il exclut les armes nucléaires et l’implication des pays dans les conflits.

 

Source : huffpostmaghreb

Comment créer une entreprise en Algérie?

La loi algérienne  prévoit les principales formes de sociétés connues en France ou en Europe, telles que la société anonyme ( ou société par actions en droit Algérien ) ou la société à responsabilité limitée. Les modalités de fonctionnement de ce type de sociétés sont proches de celles en cours, en France par exemple.

Une personne physique ou morale non résidente peut créer en Algérie une société de droit Algérien et y détenir l’intégralité du capital ; elle peut tout autant s’associer à une autre personne résidente ou non – résidente.
Toutes les formes classiques de sociétés sont admises y compris la Société à Responsabilité Limitée avec plusieurs associés (S.A.R.L) ou un associé unique, (L’E.U.R.L).

Le capital minimum pour une S.A.R.L ou E.U.R.L est de 100.000 Dinars (environ 1000 €). Continuer la lecture de Comment créer une entreprise en Algérie?

visas pour l’Algérie

cropped-8023330151.jpg

On ne compte pas moins de 12 catégories de visas disponibles pour pouvoir entrer sur le territoire algérien. Dans cet article, découvrez quelles sont les démarches à effectuer pour demander un visa pour l’Algérie.

Pour entrer en Algérie, la procédure de demande de visa est la même pour tous les types de visas disponibles. Si les documents à fournir diffèrent, il y a toutefois des documents communs à toutes les procédures. Il s’agit des suivants :

formulaire de demande de visa dûment rempli et signé en double exemplaire. Celui-ci est disponible à la représentation consulaire d’Algérie la plus proche de votre lieu d’habitation.
passeport valide pour plus de six mois ainsi que la copie de la page d’informations relatives au titulaire
deux photos d’identité récentes et identiques
attestation d’assurance couvrant le séjour ainsi que le rapatriement en cas de maladie ou de décès
acte de naissance ou copie de la page correspondante du livret de famille pour les mineurs.
Le visa touristique
Dans le cadre d’un séjour touristique, le voyageur devra également présenter une lettre d’invitation ou un certificat d’hébergement légalisé par la commune de résidence de l’invitant. Une confirmation de réservation d’hôtel ou une attestation établie par une agence de voyage peut également faire office de justificatif d’hébergement.

Le visa de travail et d’affaires
La demande du visa de travail doit être complétée par une autorisation provisoire de travail. Celle-ci est délivrée par les services compétents assignés à l’emploi et précède le permis de travail officiel. Une attestation visée par ces derniers doit également faire mention du fait que l’entreprise employant le travailleur étranger s’engage à prendre en charge son rapatriement en cas de rupture de contrat ou en fin de collaboration. Enfin, une copie du contrat de travail devra aussi être incluse dans le dossier.

Par ailleurs, pour un voyage professionnel d’une durée de trois mois maximum, il existe un visa de travail temporaire. Celui-ci est notamment délivré aux étrangers titulaires d’un contrat d’assistance ou de prestation de service conclu entre lui ou son employeur, avec une société ou un organisme présent et exerçant en Algérie. Pour en faire la demande, le dossier doit comprendre les documents requis par défaut pour l’obtention de tout type de visa, ainsi que la copie du contrat de travail dont la durée ne peut excéder trois mois.

Les hommes d’affaires en voyage en Algérie devront compléter leur demande de visa d’affaires en présentant une lettre de mission signée par l’employeur et faisant mention de l’objet du voyage, ainsi qu’une lettre d’invitation du partenaire algérien ou une attestation de prise en charge signée par l’organisme invitant le voyageur.

Pour les étudiants
Dans le cadre de la demande d’un visa d’études, le futur étudiant en Algérie doit fournir une attestation d’inscription à un établissement d’enseignement public ou privé agréé par l’État algérien. Il doit également prouver qu’il dispose des ressources financières nécessaires pour subvenir à ses besoins durant ses études en Algérie.

Visa de transit
Pour un visa de transit, valide pour une durée maximum de 7 jours, l’immigration algérienne demande au voyageur de fournir un justificatif de ressources pour la durée du transit. Ce permis est délivré aux voyageurs transitant par le territoire : ils doivent aussi prouver qu’ils sont autorisés à accéder au pays de destination au moyen d’un visa ou tout autre justificatif. Dans le cas des équipages de navires et d’aéronefs étrangers, un permis d’escale d’une durée de 2 à 7 jours sera délivré par les autorités compétentes.

Visa familial
Le visa familial est délivré aux personnes venues rendre visite à leurs proches en Algérie. Pour en faire la demande, il faudra compléter le dossier d’un document établissant le lien de parenté du requérant avec la personne ou la famille chargée de son hébergement.

Manifestations culturelles ou autre
Les professionnels des médias sont soumis au visa de presse. Dans leur cas, le formulaire de demande de visa de presse doit être rempli et signé en trois exemplaires et être accompagné d’une lettre de couverture signée par le média employeur, une photocopie de la carte de presse et, si cela est possible, une lettre d’invitation du partenaire algérien.

De l’autre côté, dans le cadre de la demande d’un visa culturel, une copie de l’invitation à un séminaire ou toute autre manifestation culturelle, scientifique ou sportive devra accompagner les documents requis pour tout type de visa. Un justificatif de ressources pour la durée du séjour sera également demandé.

Liens utiles :

Ministère des Affaires Etrangères algérien www.mae.gov.dz
Consulat général d’Algérie à Paris www.consulatalgerie-paris.org
Formulaire de demande de visa www.amb-algerie.

La réalisation de travaux d’aménagement des parcs industriels.

L’Agence Nationale d’Intermédiation et de Régulation Foncière, lance un avis d’appel à présélection national et international restreint en vue de l’établissement de la short list d’entreprises, bureaux d’études et cabinets d’expertise pour l’assistance à maitrise d’ouvrage en vue de la réalisation du programme des parcs industriels.

Source:ANIREF